a

SYLVAIN

Je m'appelle Sylvain j'ai 9 ans et demi.

Mon sport c'est le judo et le foot: Je suis le meilleur de mon club de judo : Je commence ma quatrieme année et j'ai eu tous les ans la coupe. Mon frere c'est pareil sauf que lui il a eu une seule fois la coupe: Nous avons la ceinture orange: Moi, j'ai 3 freres et 1 soeur : Mon père est maçon ,et ma mére ne travaille pas: Mon père fait de la course à pied et du ping pong.:

Ma soeur s'appelle Solène elle a 14 ans, il y a aussi Cedric 5 ans, Sebastien 4 ans, Cyrille 8 ans

 

 

 

 

L'ECOLE

Nous venons à l'école pour apprendre à lire et à écrire, pour se faire des copains

Le camping

Pendant les vacances, je suis allé dans un camping et il y avait des chinois qui étudient le français. Au début, je ne comprenais pas trop ce qu'ils disaient, alors nous leur avons appris à parler français. Ils vivaient dans 2 petites tentes, où ils étaient trois.

MES ANIMAUX

J'ai deux chattes et j 'ai au moins 30 poissons, mais j'en aurai d'autres. Une de mes chattes s'est fait prendre une balle par un chasseur, mais elle s'en est sortie. Ma soeur aimerait avoir un chien.

A CARQUEFOU

A Carquefou, j'avais plein d'amis : et ce sont toujours mes amis : il s'appèlent Maxence, Anaïs, Antoine R., Antoine C.
J 'habitais le 19 rue Calypso au bois Saint Lys.

 

 

LE FOOT

Où j'étais avant au foot ce n'était pas trés bien, mais à Blain c'est beaucoup mieux : Au tournoi on était 9ème et au

championnat, à un match, on a gagné 16-0:

LE JUDO

A Carquefou c'était beaucoup plus facile parce que c'étaient des garçons de mon âge, mais à Blain, je suis avec des quatrièmes , mais je m'en sors.

 

 

 

MES OCCUPATIONS

Moi je ne m'ennuie pas parce que le mardi et le vendredi soir, je fais du judo. Le mercredi après-midi et le samedi, je fais du foot: Le dimanche, je me repose. Et puis, des fois, maintenant, le dimanche, David ou Sofian viennent me chercher, sans parler de l école.

 

LES VACANCES

Pendant les vacances, j'ai eu deux copains qui sont venus dormir trois jours chez moi. On s est bien amusé et après je suis allé chez l'un d'eux, celui qui est venu chez moi. Ensuite, mon père a loué une cassette qui s'appelle Dardeville et une autre cassette qui n'était pas très bien:

 

LE SOLEIL ET L.E NUAGE

 

 

Un jour le soleil se dit : « Pourquoi ils mettent tous des lunettes de soleil : peut-être qu'ils ne veulent plus de moi alors si c'est ce qu'ils veulent, bonjour les nuages. Ca se voit tout de suite qu'ils préfèrent le nuage, ils ne portent pas de lunettes de soleil. »
Et le nuage se dit : « Pourquoi ils portent tous des pulls, ça se voit tout de suite qu'ils préfèrent le soleil. » Alors il laissa place à la pluie et à l'orage.
le soleil alla vers le nuage et lui dit :
« Pourquoi tu ne vas pas mettre un peu d'ombre sur la terre.
- Non, ils mettent tous des pulls.
- Et moi, ils mettent tous des lunettes de soleil.
- Eh ! dit le nuage, on pourrait aller tous les deux veiller sur la Terre !
- Bonne idée, allons-y.
- Oh ! mince ! il y a un petit problème : l'orage et la pluie. »
Ils unirent alors leurs forces et ils les envoyèrent dans les étoiles. Et tout le monde fut content.

 

 

MON PETIT FRERE

Quand il est dans un truc, il ne le lâche pas. Par exemple la Playsation c'était toute la journée : On avait fait un essai sur le judo pour qu'il s'inscrive, mais pauvre petit chou, il s'est à peine brûlé sur le tatami qu'il est sorti. Alors mon père, quand il est arrivé, a dit qu’on pourrait l'inscrire à Noël et il a enlevé la Playstation. Et maintenant mon autre petit frère se fait exploser, donc on devrait l’inscrire pour Noël.

leLLLe loupgarou

1 er chapitre

 

Il était une fois un petit garçon imprudent. Ses parents n'étaient pas là. Ils lui avaient dit qu'ils seraient partis au moins deux heures. Il s'ennuyait, alors il sortit de chez lui dans la nuit. Il ne pensait pas qu'il allait avoir si peur car il était perdu ! Ses parents avaient confiance en lui, mais pas lui ! Il entendit un hurlement. Il pensa que c'était un chien, et il pleura.

A force de marcher, il atterrit dans une forêt, et il vit une maison. Il y alla et frappa à la porte. « C'est ma pizza ! » entendit-il. Il ouvrit la porte et entendit : « je n'ai pas commandé de viande fraîche, mais ça fera l'affaire ! » C'était un loup-garou qui s'apprêtait à le manger !

Soudain, il entendit des coups de feu et dit « encore un de ces maudits chasseurs ! ». Il ferma la porte au nez du petit garçon et il s'enfuit par la fenêtre. Le petit garçon resta sur place et les chasseurs arrivèrent :

« Tu as eu chaud, mon petit !

- C'était quoi ?

- C'était le loup-garou de Fantaisiville, répondit le chasseur. Tu as eu peur ?

- Non, pas du tout !!! »

Le garçon n'était pas très grand, il avait sept ans et le chasseur lui demanda :

« Quelle est ton adresse ?

- Je ne sais pas, je n'ai que sept ans.

2 ème chapitre des problèmes

 

« Bon, on l'emmène dans la cabane », dirent les chasseurs. « On va le retrouver, ce maudit loup-garou. Allez, on y va. 

- Non, dit le petit, ne me laissez pas tout seul !

- Allez, viens ! dit un chasseur.

- Il va nous causer des ennuis, dit un autre.

- Mais on n'a pas le choix ! »

Le loup attendait que les chasseurs sortent pour aller chercher Philippe, le petit garçon. Mais, pas de chance, Philippe était avec eux. Il les suivit. Les chasseurs le cherchèrent toute la journée, ils dormirent dans la forêt, et encore et encore.

Un jour, ils entendirent un bruit, ils restèrent sur place.

Pendant ce temps, les deux parents étaient rentrés depuis une semaine. Ils pensèrent que leur enfant avait téléphoné à sa mamie pour qu'elle vienne le chercher. En réalité, ce n'était pas sa vraie mamie, c'était une pauvre femme, et les parents lui avaient trouvé un logement. Quand Philippe était né, ils voulurent que ce soit sa mamie. Mais il ne savait pas que ce n'était pas sa vraie mamie, autrement il aurait été triste. Ils téléphonèrent pour savoir. La mamie décrocha et les parents lui expliquèrent tout. Elle les informa qu'il n'était pas avec elle. « J'arrive, me voilà ! »

La maman téléphona à la police qui fouilla toutes les voitures qui passaient. Mais ce n'était pas là qu'il fallait fouiller. La mamie le savait.

 

3 ème chapitre - la terreur

 

Elle voulut aller le chercher autre part et elle alla dans la forêt. Elle était persuadée de le trouver ici.

« Ffff, !!! ça sent une odeur qui a changé depuis tout à l'heure » dit le loup-garou. Il alla explorer les environs et il tomba sur la mamie :

« Ha ! ha ! un tas de chair fraîche !

- Tais-toi, bouffon, je cherche mon petit fils.

- Pour qui se prend cette grand-mère ?

- You ! hou ! Où es-tu ? c'est Mamie ! »

Le lendemain :

« Pan ! Pan !

- Qu'est-ce qui se passe ici ? on ne peut pas dormir tranquille ? Bon, on y retourne ! »

Les chasseurs croisèrent la mamie :

« Bonjour, messieurs, je cherche un petit garçon. »

Philippe, caché derrière les chasseurs, regarda doucement :

« Mamie ! cria-t-il.

- Attention ! Pan ! pan ! pan ! On l'a eu, Youpi !

- Allez, on rentre à la maison.

- Papa ! Maman !

- Où étais-tu passé ? demanda la mère.

- Je vais tout t'expliquer »

Ils vécurent heureux pour toujours.

texte écrit avec Sofian

 

 

 

 

 

 

 

HAÏKU DE SYLVAIN

dans la savane sèche

le lion tourne et tourne

le soleil se couche

 

 

 

MES VACANCES DE FEVRIER

Les premiers jours de mes vacances, David est venu dormir un jour chez moi. Après, c est moi qui suis allé dormir chez lui. On s est couché à deux heures du matin. Ensuite, je suis rentré chez moi. Il y avait Antoine, un copain de Carquefou. Je suis allé dormir trois jours chez lui, et on a joué à la Xbox, au foot et à plein d autres choses. Puis, je suis rentré chez moi deux jours, et le deuxième jour, ma mère m a amené chez un autre Antoine. Je suis allé deux jours et demi chez lui, on a joué à l ordi, à la Playstation, et on est allé au cinéma. Antoine et ses parents m ont emmené à l anniversaire de Clément.

 

 

AU TEMPS DES CHATEAUX

Il était une fois le roi qui ordonnait à ses esclaves de tout faire pour lui : Un jour , les esclaves allèrent dans le donjon du roi.::

Un ésclave regarda entre les meurtrières : pendant ce temps là les 14 autres ésclaves fouillaient la chambre du roi : Les 15

esclaves partirent les mains pleines de pierres précieuses du roi : Ils s'en allérent du donjon::Le roi vit les esclaves :Il fut

étonné:Il alla dans sa chambre: Ils se mirent à rire

il y a deux divisions des droites puis des segments

où il faut trouver le resultat et de l'autre coté pareil

puis il faut trouver le total des deux

Il faut lire 2 cm et 5 mm et pas 2 cm et 50 mm

:h